L’arbre

Bruno, Manitra, Fanoa

En plus d’être beau, d’être d’usages multiples et facile à exploiter, le bois possède une qualité que peu de matériaux peuvent se vanter d’avoir : il est renouvelable. Cet être vivant naît, se nourrit, croît, se reproduit puis meurt. Utile pour l’environnement durant sa vie, utile pour l’homme après sa mort. RESPECT !
Voici un extrait gratuit du guide de construction :

La formation d’un arbre

L’arbre fait partie du règne végétal, de la famille des spermatophytes (qui se reproduit par des graines), elle-même divisée en gymnospermes - en gros les résineux – et angiospermes – les feuillus. L’arbre est une plante ligneuse c’est-à-dire qui produit des parties dures : le bois.

Par la photosynthèse, les feuilles produisent :

Contrairement à la plupart des résineux, le duramen du sapin de Douglas se distingue très nettement de son aubier.
Vaisseaux transportant la sève, composé de celluloses
  • la cellulose, qui est un glucide, principal constituant des végétaux, en particulier de la paroi de leur cellule,
  • l’hémicellulose, qui a un rôle de pontage entre les fibres de cellulose,
  • et la lignine, principal constituant du bois qui lui confère sa solidité.

Ces cellules ligneuses de forme longiligne, appelées trachéides, suivent généralement l’axe longitudinal de l’arbre (tronc) ou de ses branches. Elles permettent la circulation de la sève.

L’évaporation au niveau des feuilles produit un phénomène d’aspiration de la sève. Les stomates, pores situés au niveau des feuilles, permettent d’absorber le gaz carbonique présent dans l’air. La nourriture produite au niveau des feuilles est consommée par les parties de l’arbre en formation et stockée par certaines cellules.

La photosynthèse est le processus qui permet de synthétiser la matière organique à partir de l’eau et du gaz carbonique. Elle a lieu quand l’énergie, la lumière, est absorbée par la chlorophylle. Cette réaction photochimique produit l’oxygène qui est dégagée dans l’atmosphère. Cette réaction s’arrête la nuit mais l’arbre continue de respirer.

Suivant un cycle annuel, des réseaux de cellules formés dans la couche de cambium permettent la croissance de l’arbre.

Pendant un cycle de croissance, l’ancienne écorce est remplacée par une nouvelle ; le diamètre de l’arbre augmente. Les nouvelles cellules forment le bois d’aubier, composé principalement de cellules vivantes stockant la nourriture. Au fur et à mesure de la croissance, un nouveau cerne d’aubier se forme autour du cerne de l’année précédente. Le nouveau cerne se charge du transport de l’eau au dépend de l’ancien. Une réaction chimique longue se produit dans les anciens cernes d’aubier qui se transforment progressivement en duramen, le bois de cœur exempt de cellules vivantes. Avec le temps, le duramen augmente de volume alors que l’aubier reste à peu près constant.



Le duramen est généralement de couleur plus foncée que l’aubier. Pour les bois clairs tels que les résineux, cette différence est moins marquée sauf quelques exceptions telles que le Sapin de Douglas pour lequel le duramen de couleur rose orangée tranche nettement avec le jaune pâle de l’aubier. Le duramen est aussi plus résistant aux agents xylophages (champignons, insectes). La présence d’éléments nutritifs présents dans l’aubier en fait un milieu idéal pour le développement des larves de coléoptères. Le bois d’aubier est aussi plus poreux et moins dense que le duramen. En conséquence, les phénomènes de rétraction sont plus prononcés avec l’aubier. Les cellules mortes composant le duramen sont généralement


rebouchées par des constituants chimiques secondaires qui assurent une certaine protection contre les insectes et les champignons.

Pour cette raison, les menuisiers et ébénistes utilisent presque exclusivement le bois de duramen. Dans le cas d’une réalisation soumise aux intempéries, telle qu’une terrasse en bois, le choix de planches taillées dans le duramen est impératif. Si vous réalisez vos planches vous-même, le choix du bois se fera ob[...]

...Il y a une suite !
Pour lire la suite de l'article, devenez Membre
  • Ainsi vous découvrirez :
  • La formation d'un arbre
  • Bois d'été, bois de printemps
  • Vitesse de croissance
  • Bois tendre, bois dur
  • Et de nombreuses illustrations haute-définition :


  • mais aussi le téléchargement du guide de construction COMPLET au format PDF, les vidéos de formations exclusives, les outils de calculs, les composants SKETCHUP, etc. etc.

Grand Guide 2021

Je construis ma terrasse dans les règles de l’art, en toute sérénité.

Téléchargement
Le Guide à télécharger (ou en version papier), 330 pages A4 couleur
Espace Membre réservé
Vidéos, outils, forums privés
Outils de calcul
Pour déterminer les dimensions des pièces de votre structure


Vidéos tutos
Vidéos exclusives en HD, réservées aux membres
Composants SKETCHUP
Bibliothèque de composants SKETCHUP spécial Terrasse Bois, etc.
Assistance
Forums privés, l’auteur vous répond en direct



Voir et comparer toutes nos offres