Terrasse en bois circulaire sur pilotis encerclant un cyprès Pierre S

Bruno

Cette magnifique terrasse en bois indépendante de forme circulaire encerclant un cyprès et présentant des marches en bois est un excellent espace de loisirs et de détente. Se situant sur un terrain en pente et ayant une hauteur de seuil conséquente, nous avons eu recours à une structure sur pilotis.

Voici un petit aperçu des plans de ce projet.

Voici la réalisation du projet en quelques images :

Vue en perspective 1
Vue en perspective 2
Vue de haut


Réalisation des plots en béton et de la fondation de l’escalier
La mise en œuvre débute par l’implantation et la mise en place des plots en béton qui serviront d’appuis aux poteaux. Leur positionnement est obtenu en dimensionnant les divers éléments de la structure de la terrasse tels que l’entraxe maximum entre les supports, la section et la portée des solives, des poutres porteuses et des poteaux.
Fixation des poteaux
Pour des raisons pratiques, il faut commencer la mise en place des poteaux par la fixation des poteaux périphériques car ce sont ces derniers qui serviront d’appuis aux extrémités et d’aboutages pour les poutres porteuses.
Détails des fixations des poteaux sur les plots en béton
Les poteaux sont fixés sur les plots en béton avec des pieds de poteau. Pour ce projet, nous avons eu recours à des pieds de poteau fixes classiques. Ils sont fixés au poteau avec des tirefonds et aux plots soit par des goujons d’ancrages, soit par scellement chimique des tiges filetées qui seront par la suite serrées avec des écrous et des rondelles.


Pose des poutres porteuses 1
La fixation des poutres porteuses aux poteaux se fait avec des tiges filetées, des écrous et des rondelles.
Pose des poutres porteuses 2
Détails des fixations des poutres porteuses sur les poteaux
Afin de ne pas accélérer le pourrissement du bois, il est nécessaire de créer une ventilation pour éviter la stagnation de l’eau entre la poutre et le poteau en y créant un petit espace de 5 à 10 mm par l’intermédiaire de cales larges à charge lourde ou avec des rondelles ou des écrous.


Fixation des contreventements
La mise en place des jambes de force a pour but de rigidifier l’ensemble. Ils sont fixés avec des tiges filetées, des écrous et des rondelles de charpente. Pour un meilleur esthétisme, les écrous sont dissimulés dans un trou borgne que l’on usine avec une mèche plate.
Détails des fixations des contreventements sur la poutre porteuse
Comme pour le poteau et les poutres porteuses, il faut également créer une ventilation et éviter la stagnation de l’eau entre la poutre et le contreventement en y créant un petit espace de 5 à 10 mm avec des cales larges à charge lourde, des rondelles ou des écrous.
Pose des solives et des entretoises 1
Vous avez deux possibilités pour la fixation : La première est d’avoir recours à des équerres tels que des équerres renforcées ou des équerres simples qui seront fixées avec des pointes annelées ou des vis connecteurs. La deuxième est l’utilisation des vis CombiConnect où la fixation se fait par le dessus.


Pose des solives et des entretoises 2
Vue de dessus de la disposition des solives
La disposition des solives pour ne pas gêner le cyprès


Détails des fixations des solives sur les poutres porteuses
Pour ce projet, nous avons eu recours à des des équerres renforcées qui peuvent être fixées avec des pointes annelées ou des vis connecteurs.
Détails des fixations des entretoises
Les entretoises ont été fixées par des vis CombiConnect.
Détails des fixations des solives en périphéries
Les solives périphériques ont été également fixées avec des vis CombiConnect.


Création du porte-à-faux 1
Pour donner un aspect aérien à la terrasse et dissimuler au maximum les poteaux, ces derniers ont été décalés vers l’intérieur d’une vingtaine de centimètres par rapport aux extrémités de la terrasse.
Création du porte-à-faux 2
Structure de la première marche de l’escalier
Il existe plusieurs méthodes pour la fixation des structures de la marche de l’escalier sur les plots. Pour notre cas, la structure de la marche de l’escalier a été fixée avec des vis MULTI-MONTI TimberConnect que l’on fixe par le dessus.


Fixation des lames de la première marche de l’escalier
Les lames sont fixées avec des vis INOX.
Structure de la deuxième marche de l’escalier
Fixation des lames de la deuxième marche de l’escalier


Vue des lames de platelage 1
La fixation des lames peuvent être invisibles ou apparentes. Pour que les fixations ne soient pas visibles, vous pouvez utiliser des clips invisibles. Par contre, si vous optez pour des fixations apparentes, vous devrez utiliser des vis INOX.
Vue des lames de platelage 2
Le traitement des angles avec les lames de platelage


Vue des bandeaux de finition 1
Il existe différents types de bandeau de finition selon la hauteur de la structure à dissimuler. Pour ce projet, nous avons opté pour des bandeaux devant. Leurs fixations se font par l’intermédiaire des vis INOX comme pour les lames.
Vue des bandeaux de finition 2
Vue des bandeaux de finition 3


Accès réservé aux membres

  • tous les fichiers techniques de ce projet : Plans, fichier SKETCHUP, nomenclature EXCEL, etc.
  • tous les fichiers de tous les autres exemples,
  • Les composants SKETCHUP spécialisés dans la construction bois, pour faire vos plans vous-même,
  • les outils de calculs,
  • le guide de construction des terrasse en bois,
  • les vidéos TUTOS,
  • etc.

Pour cela devenez devenez Membre (DELUXE, GOLD ou PRO).