C’est la crise ? c’est le moment de construire votre terrasse en bois

Bruno Caillard

Depuis ce début d’automne 2008, on entend plus que cela : C’EST LA CRISE ! Les ménages ne consomment plus, les patrons font grise mine, les salariés resserrent les rangs.

Et bien je vais vous faire quelques confidences...

Moi aussi, je la ressents cette crise, dans les ventes de mon guide de construction des terrasses en bois. Au fur et à mesure des nouvelles, des annonces politiques, des dégringolades boursières, les ventes de mon guide fluctuent selon un synchronisme amusant.

Je me souviens de ce 8 Octobre 2008, date à laquelle la crise financière s’est vraiment révélée. Les 10 jours suivants, ma courbe de vente ressemblait à l’électroencéphalogramme d’une courgette. Heureusement, elle a repri quelques couleurs depuis. Mais bon, c’est plus ça.

Ceux qui s’en sortent

Et pourtant, j’ai quelques clients qui en profitent de cette crise.

JPEG - 13.7 ko
Quel côté du miroir choisirez-vous ?

2Il y a Antoine2
ce cadre qui travaille chez un grand constructeur automobile. Son patron lui demande de prendre 2 semaines de congé pour éviter le chômage technique. Et bien notre Antoine va en profiter. Il a acheté le guide, le lit de temps en temps au bureau (c’est pas bien mais bon, pas débordé en ce moment) et va profiter de ces 2 semaines pour construire sa terrasse en bois. Comme cela, au printemps 2009, il aura un nouvel espace de vie tout beau. La crise sera terminée à ce moment-là.

2Et puis il y a Xavier2
employé municipale avec des petits moyens financiers. Lorsqu’il a reçu les devis des artisans, son rêve de terrasse en bois s’est effondré, un truc pour riches qu’il s’est dit. Puis il est tombé sur ce site et l’espoir est revenu. Il a découvert qu’il pouvait le faire lui-même (Lire Est-ce à la portée d’un débutant ?) et faire de grosses économies (Lire Economisez jusqu’à 60% sur le prix de votre terrasse). Comme Xavier n’est pas homme à faire n’importe quoi, il a acheté le guide et prend le temps de l’étudier. La construction aura lieu pendant les vacances de Noël. Vivement cet été !

2Il y a aussi Bertrand2
jeune employé d’une grande banque française. C’est pas la joie au bureau en ce moment. Le contexte financier, le chef qui met la pression, les collègues qui se plaignent tout le temps, les clients au guichet qui vous reprochent la situation. Bon bref, Bertrand a décidé de se changer les idées, de prendre les choses en main. Et quoi de mieux qu’un beau projet pour se remonter le moral ? Cette terrasse en bois, cela fait un moment qu’il y pense. Cette crise, c’est l’opportunité de passer à l’acte. Son voisin de bureau lui a parlé de ce fameux guide que l’on peut télécharger. Quelques minutes plus tard, le guide sort sur l’imprimante laser du boulot. Bertrand le lira un peu chaque soir dans le train qui le ramène à la maison. Et dans quelques semaines, ses amis ne tariront pas d’éloges quand il leur montrera sa réalisation.

2Leur point commun2
Antoine, Xavier et Bertrand ont un point commun : ils savent POSITIVER. Ce sont des proactifs. Lorsque le monde recule, ils avancent. Lorsque les autres se replient sur eux-mêmes et s’observent, ils investissent et construisent. Ils ont compris que le meilleur remède au stress, c’est l’action. Alors ils agissent, quand les autres sont tétanisés. A la sortie de la crise, ils feront partis des gagnants.

2Comment leur ressembler ?2
Oui, en vous confiant cela, j’espère que mes ventes remonteront un peu mais j’espère surtout vous aider à ne pas rater cette occasion. Les médias vous bourrent le mou. Les gens adoptent une stratégie de crise, ne plus sortir, ne plus investir, ne plus oser. Sortez du troupeau. Une crise est une source d’opportunités. Prenez les choses en main. Et lorsque vos collègues se plaignent, répondez-leur avec un grand sourire que ce n’est pas cette crise qui va vous empêcher de réaliser vos projets. Parlez-leur de votre projet de terrasse en bois, demandez-leur avis. Et vous verrez l’ambiance au bureau va positivement changer. Quel pouvoir !

Et la crise écologique alors ?

J’entendais Nicolas Hulot ce matin à la radio qui mettait en garde contre la prochaîne catastrophe écologique. L’actuelle crise économique c’est de la rigolade à côté de ce qui arrive. Une vague avant le tsunami.

Plus de pétrole, plus de ressources minières. Aujourd’hui les constructeurs automobiles ne trouvent pas de financement. Demain ils ne trouveront plus d’acier pour construire nos autos.

2Mais alors c’est l’apocalypse ?2
Et bien non au contraire, c’est le début d’une nouvelle ère. Bientôt de l’air respirable, plus d’embouteillages, la fin des désirs inutiles, l’avènement de l’Etre et la fin de l’Avoir. Moins consommé, vivre mieux.

En attendant, il va falloir apprendre à partager, à consommer utile si ce n’est moins.

2Le bois, matériau de l’avenir2
Et dans ce contexte de raréfaction des ressources, le bois, ressource renouvelable, se révèle être le matériau du futur. Bois-énergie, Bois-matériau. Avaleur de CO2, beau, bon à tout faire, embellisseur de notre environnement, chaleureux, solide, souple, durable, confortable, économique, générateur d’emplois locaux. Le bois est le matériau qui demande le moins d’énergie à la construction. Des qualités à la tonne. Voilà pourquoi on dit que c’est un matériau noble. Le Roi des Rois.

2Consommer du bois est un geste écologique2
Construire une terrasse en bois, c’est encourager l’exploitation rationnelle des forêts [1], c’est favoriser les reboisements. Saviez-vous que la forêt française n’a jamais été aussi étendue ? Elle souffre de sous-exploitation en réalité. Utiliser du bois, c’est développer l’économie locale. J’ai presque envie de dire que c’est un geste citoyen.

En construisant une terrasse en bois, vous limitez votre impact sur l’environnement. Une terrasse en bois peut être démontée rapidement et recyclée, si un jour on s’en serait lassé. Alors que supprimer une terrasse en béton...

Et une terrasse en bois a bien d’autres avantages

Alors faites-vous plaisir et faites un geste pour la nature, construisez votre terrasse en bois.

P.-S.

Le guide, votre support pour éviter les erreurs et économiser votre argent

Notes

[1Attention utilisez des bois locaux ou labelisés FSC