Les vis

Bruno Caillard

Le vissage est la méthode de fixation la plus répandue, mais aussi la plus fiable. Le rendu esthétique est excellent, quand on apprécie les fixations apparentes. L’alignement ordonné de ces petits boutons argentés est du plus bel effet.

La mise en œuvre est relativement simple (voir cette rubrique) mais requiert du soin et de l’attention. Après avoir pré-percé les lames, on les fixe aux lambourdes au tournevis électrique. Comme pour toutes les fixations apparentes, l’alignement des vis doit être correct sinon parfait ; ce qui demande une petite préparation. Côté outillage, un simple tournevis cruciforme pourrait suffire. Mais pour nous éviter la tendinite du poignet, nous utiliserons des moyens mécaniques plus conséquents, tel qu’un tournevis électrique de bonne qualité, avec limiteur de couple, comme nous allons le voir plus loin.

Pour le vissage de lames de terrasse, il est important de choisir des vis avec un collet, c’est-à-dire avec un filetage partiel. Cette disposition permet un assemblage parfait de la lame contre la lambourde/solive. Si vous utilisez des vis à filetage total, l’avant trou dans le lame est indispensable.

Il existe aussi des vis à double-filetage, plus fréquemment sur les vis auto-perçantes. Le filetage secondaire, réalisé avec un pas beaucoup plus important que le filet principal, permet d’accélérer le vissage dans la lame alors que le vissage dans la lambourde reste plus lent. La lame est donc plaquée contre le support (voir le chapitre : Les vis auto perçantes).

Anatomie d’une vis
  • C : Collet
  • D : Diamètre
  • F : Filet
  • L : Longueur
  • 1 : Tête
  • 2 : Empreinte

Les vis inox cruciformes

Parmi tous les systèmes de fixation apparents ou invisibles, la vis inox cruciforme est le système le plus répandu. La vis inox cruciforme est un produit hyper standard. On en trouve partout, même chez le quincaillier du village.

Il faut faire très attention pendant le vissage avec les vis inox cruciformes. Contrairement à ce que l’on pourrait a priori penser, l’inox est un matériau mécaniquement fragile (plus ou moins en fonction de la qualité). Si le couple de serrage est trop fort, la tête de vis est facilement sectionnée. Si l’emprise de l’embout cruciforme n’est pas suffisante ou de biais, on usine l’emprunte cruciforme en un rien de temps. Un contrôleur de couple sur le tournevis électrique n’est donc pas un luxe.

Par conséquent, nous choisirons un diamètre 5mm, au minimum. Le gain en résistance mécanique permettra de limiter la casse ; au détriment d’un impact visuel plus important ce qui n’est pas forcément un inconvénient. Pour des bois instables à très instables, d’épaisseur supérieure ou égale à 30 mm, des vis de diamètre 6mm sont nécessaires.

Si les vis inox peuvent s’avérer délicates au moment de la pose, en revanche une fois posées, leur solidité mécanique est largement suffisante. Et surtout, un des grands avantages est la pérennité. Et oui, l’inox est... inoxydable.

Quelque soit le système de fixation, il faudra un jour ou l’autre intervenir et remplacer ou réparer quelques lames. Les fixations étant apparentes, pas de gros problèmes de maintenance. Il faudra cependant dévisser les vis avec délicatesse ; la tête de la vis inox cruciforme étant assez fragile. Dans la Part. 3 : Les structures, nous donnons quelques trucs et notamment comment faire si on casse une vis ?

Pour des lames de 145 mm, entraxe 50 cm, il faut 27 vis par m². Cela représente un coût de 1,90 € HT/m².

Les vis inox TORX

La vis inox TORX possède à peu près tous les avantages de la vis inox cruciforme : pérennité, maintenabilité de la terrasse. En revanche son prix est un peu plus élevé et la disponibilité est plus aléatoire. Mais grâce à l’emprunte spéciale de la tête, la vis
TORX est un peu moins délicate à mettre en œuvre que la vis cruciforme. En effet au moment du vissage, l’embout TORX est bien calé dans la tête de vis. Le risque d’usure est donc moins élevé. Par contre, le risque de casse de la tête est plus important qu’avec la cruciforme. L’utilisation d’une visseuse avec réglage de couple est alors indispensable.



Certes, l’embout TORX est moins répandu que l’embout cruciforme mais il est déjà devenu un standard. Pas de problème d’approvisionnement pour la visseuse d’autant que des embouts sont fréquemment fournis dans les boites de vis. La vis TORX est aujourd’hui le choix d’une majorité de professionnels. A raison de 27 vis par m², le coût est de 2,40 € HT/m².

Les vis à bois bichromatées

Ces vis en acier ont reçu un traitement d’électrozinguage à base de bichromate. Elles présentent donc une résistance à l’oxydation tout à fait correcte. Certes elles n’auront pas les garanties de pérennité des vis inox. A noter que les règles de l’art interdisent son utilisation par les professionnels, pour cet usage. Mais pour une terrasse destinée à un usage ponctuel et limité dans le temps, le choix des vis bichromatée peut être judicieux. En effet, par rapport aux vis inox, elles ont un coût beaucoup plus bas, sans commune mesure.

De plus, elles présentent une résistance mécanique plus élevée. La mise en œuvre avec des vis bichromatées est beaucoup moins stressante qu’avec l’inox. On risque moins d’exploser la tête de vis en fin de course. On n’hésite pas à serrer la vis ce qui contribue peut-être à une fixation plus solide ; les lames sont parfaitement plaquées contre les lambourdes.

Pour le reste, la vis bichromatée présente les mêmes avantages que la vis inox : maintenabilité, disponibilité.

Au niveau esthétique, le résultat n’est pas aussi "brillant" qu’avec l’inox. Les vis bichromatées ont moins d’éclat, d’un rendu jaune verdâtre. L’aspect ne s’arrange pas avec le temps. A force de passage, le revêtement protecteur de la vis s’amenuise et la rouille fait peu à peu son apparition. Certes, si la vis est bien enfoncée dans sa cuvette chanfreinée, l’usure mécanique du revêtement sera plus longue ou nulle mais l’effet de la protection anticorrosion n’est pas non plus éternel. Par ailleurs, ces vis peuvent également évoquer un aspect "bricolé".

L’usage de vis bichromatées est donc réservé à des terrasses temporaires, de 1 à 5 ans de durée de vie, telle qu’une petite terrasse pour cabane d’enfant ou pour aménager une plate-forme d’assainissement pour un chantier.

A raison de 27 vis par m², le coût est de 0,70 € HT/m².

Les vis auto perçantes

Apparues récemment dans le commerce, ces vis ont l’énorme avantage de permettre la réalisation du perçage et du vissage en une seule opération. Le gain de temps pendant la mise en œuvre est très important.

Une fois posées, ces vis ont le même aspect que les vis standard, à l’absence de cuvette chanfreinée près.

Ces vis se dévissent aussi facilement que des vis standard. C’est un confort non négligeable lors de la maintenance de la terrasse (réparation ou remplacement de lames). L’outillage est le même que pour les vis traditionnelles, c’est à dire hyper standard.

Une fois posées, ces vis ont une bonne résistance mécanique et une excellente pérennité, tout comme les vis standard.

Anatomie d’une vis auto-perçante à double- filetage
  • C : Collet
  • D : Diamètre
  • Fp : Filet principal
  • Fs : Filet secondaire
  • L : Longueur
  • 1 : Empreinte
  • 2 : Tête

En fait, ces vis ont un profil particulier qui permet de limiter l’éclatement du bois que l’on rencontre lors du vissage des vis standard sans pré perçage. C’est généralement l’amorce (à l’opposé de la tête) qui effectue le perçage.

Néanmoins, ce système de vis ne peut pas avoir la performance de forage d’une mèche à bois au carbure. Les copeaux de perçage ne sont pas non plus évacués et continuent de maintenir une certaine pression sur la vis à l’intérieur du trou de perçage. De plus, la vis n’effectue pas de chanfrein. Il faut donc pousser le vissage jusqu’à ce que la tête de la vis s’enfonce suffisamment dans le bois. Dans le cas des bois durs, tels que les bois tropicaux, c’est l’éclatement de la tête assuré.

Par ailleurs, il faut pouvoir maintenir la lame fermement pressée contre la lambourde. Car on visse à la fois dans la lambourde et dans la lame. Il ne faut donc ne pas compter sur les derniers tours de vis pour plaquer la lame contre la lambourde ; là encore c’est l’éclatement de la tête à tous les coups. Par conséquent, on peut s’attendre à avoir des lames pas tout à fait fixées sur le même plan horizontal ; une lame sera légèrement décollée de la lambourde et donc un peu plus haute que d’autres. L’impact esthétique peut ne pas être négligeable.

Le gain de temps et de confort pendant la mise en œuvre est considérable. Évidemment, le prix est bien plus élevé que les vis standard.

On adoptera ce système de fixation si le budget n’est pas trop serré, si l’on souhaite une mise en œuvre rapide, mais uniquement pour fixer des lames en bois tendre comme les bois résineux.

A raison de 27 vis par m², le coût est de 4,60 € HT/m².

Vis INOX avec filetage partiel, et petite tête fraisée bombée, A2 ou A4
Vis INOX à filetage partiel et tête large fraisée, A2 ou A4
Vis pour lambourdes/solives métalliques

Grand Guide 2020

Je construis ma terrasse dans les règles de l’art, en toute sérénité.

Téléchargement

Le Guide à télécharger (ou en version papier), 330 pages A4 couleur

Espace Membre réservé

Vidéos, outils, forums privés

Outils de calcul

Pour déterminer les dimensions des pièces de votre structure


Vidéos tutos

Vidéos exclusives en HD, réservées aux membres

Composants SKETCHUP

Bibliothèque de composants SKETCHUP spécial Terrasse Bois, etc.

Assistance

Forums privés, l’auteur vous répond en direct


Plus d'infos


Voir et comparer toutes nos offres