Lames en Garapa

Bruno Caillard

Garapa
Le GARAPA, ou GRAPIA et plus communément connu sous le nom de « bois du soleil » en raison de sa couleur dorée renvoyant la lumière, est un bois exotique provenant de l’Amérique du Sud. Pour le cas de la France, il est importé directement du centre du brésil et leur disponibilité est régulière. Ce type de lame offre des qualités très intéressantes tout en faisant partie des bois exotiques les plus abordables.


Aspect visuel

Lame en garapa

Grain  : Moyen. Aspect de surface homogène et net.

Aubier  : L’aubier correspond à la périphérie du tronc. D’une manière générale, cette partie du bois est plus sensible aux champignons ainsi qu’aux insectes xylophages. C’est la raison pour laquelle on évite son utilisation en extérieur.
Dans le cas du GARAPA, l’aubier est de couleur beige à brun et se distingue bien du duramen. Le duramen est la partie centrale la plus dure et la plus résistante du tronc et pour le GARAPA, il est de couleur jaune citron.

Contrefil  : Le fil est droit et la présence de contrefil (irrégularité dans le motif de la veine) est modérée. En d’autres termes, les fibres ne sont pas ou peu arrachées en surface par le passage des outils d’usinage. Risque d’échardes modéré.

Caractéristiques mécaniques

Lame en garapa
Le GARAPA présente une résistance exceptionnelle. Cependant, sa flexibilité est un peu moindre que celui de l’Ipé. Sa dureté est assez élevée. Pour vous donner une idée de grandeur, il est 2 fois plus dur que le Chêne mais est par contre moins dur que l’Ipé, le massaranduba et le camaru. Pour être concret, les lames de terrasse en GARAPA sont résistantes aux passages piétonniers. De plus, les tables ainsi que les chaises auront moins de chance de marquer le sol.

Propriétés


Lames en garapa

Stabilité : C’est l’un des points forts de cette essence de bois. En effet, sa stabilité dimensionnelle est équivalente à celui du camaru qui est plus élevé que celui de l’Ipé. En d’autres termes, le séchage ainsi que la reprise de l’humidité auront un effet extrêmement limité sur sa déformation.

Retrait : Son retrait est légèrement moins élevé par rapport à celui de l’Ipé. Le retrait correspond à la diminution du volume du bois au séchage. Avec la reprise d’humidité, le bois regonfle comme une éponge. C’est pour cette raison qu’il faut penser aux joints et aux espaces.

Masse volumique  : En comparaison avec l’Ipé, le GARAPA est un bois assez léger dans la mesure où sa densité est de l’ordre de 0,79.

Résistance aux xylophages  : Le GRAPIA est moyennement résistant aux champignons, aux insectes ainsi qu’aux termites.
Sa classe de risque biologique est de 2. Du fait de son taux de silice élevé, il est possible de l’installer en milieu marin ou en eau saumâtre.

Disponibilité

Le GRAPIA est présent dans toute l’Amérique du Sud mais plus particulièrement en Bolivie et au Brésil. Il est moins convoité que l’Ipé et ne fait pas encore partie des essences protégées comme le Teck.
D’une manière générale, on le trouve auprès des spécialistes des terrasses ainsi que des bardages en bois exotiques mais très rarement dans les grandes surfaces.

Grand Guide 2020

Je construis ma terrasse dans les règles de l’art, en toute sérénité.

Téléchargement

Le Guide à télécharger (ou en version papier), 330 pages A4 couleur

Espace Membre réservé

Vidéos, outils, forums privés

Outils de calcul

Pour déterminer les dimensions des pièces de votre structure


Vidéos tutos

Vidéos exclusives en HD, réservées aux membres

Composants SKETCHUP

Bibliothèque de composants SKETCHUP spécial Terrasse Bois, etc.

Assistance

Forums privés, l’auteur vous répond en direct


Plus d'infos


Voir et comparer toutes nos offres