Comment faire le lien avec une piscine ?

Bruno Caillard

Faire venir une terrasse en bois juste aux bords d’une piscine représente une difficulté particulière. En effet, on cherche à occulter les lambourdes servant de support aux lames, et il est très difficile de fixer des lames directement sur les bords en béton. De plus, la présence d’un profilé d’accrochage de liner est une gène supplémentaire dont il faut tenir compte. Voici différentes techniques de fixations de lames aux abords d’une piscine.

Solution 1 : fixation directe sur le béton

Cette solution est envisageable lorsque l’on désire minimiser au maximum l’effet d’épaisseur produit par la structure. Elle consiste à fixer les lames directement sur le béton. La fixation de lames en bois sur du béton est une opération très difficile car le béton est un matériau dur sur lequel qui ne se laisse pas percer avec précision. En effet, les différences de dureté au sein du béton, dus au mélange de ciment et de granulat, font dévier le foret de sa trajectoire initial. De plus, percer des trous au bord du mur de la piscine peut s’avérer délicat car le béton a tendance à éclater. Pour ces raisons, on ne s’autorisera à adopter cette technique que si il n’y a du béton que sur le bord de la piscine ; c’est-à-dire le mur de celle-ci. Si la piscine est entourée d’une dalle en béton, il faudra utiliser des lambourdes comme support de lame. On préférera alors la solution 2 (voir plus loin).

Pose directe sur béton : vue en perspective
Les lames sont fixées sur le béton sur toute leur longueur. A cause de sa difficulté de mise en oeuvre, cette disposition est fortement déconseillée.


Pose directe sur béton : vue en coupe
Uniquement les extrémités
Seules les extrémités des lames sont fixées sur le béton.

légendes :

  • 1 : Lames de terrasse
  • 2 : Vis de fixation des lames
  • 3 : Cale de compensation d’épaisseur du profilé
  • 4 : Dalle béton
  • 5 : Profilé de liner 7
  • 6 : Cale(s) de surélévation dont l’épaisseur est telle que la face inférieure de la lame ne doit pas toucher le profilé 2
  • 7 : Liner


Quelle est la méthode pour percer du béton avec précision ?
Le princIPE est d’utiliser les trous dans les lames de terrasse fin de servir de guide au foret béton. Cela induit qu’il faut réaliser au préalable les avant-trous dans les lames, et que celles-ci soient fixées en place par ailleurs pour ne pas bouger quand on percera le béton.

  • 1 : Fixation des lames, sauf aux endroits où on doit fixer dans le béton évidemment.
  • 2 : Percement des avants-trous dans les lames.
  • 3 : Percement du béton en passant le foret au travers des avant-trous des lames. Il faut percer avec un petit foret dont le diamètre est légèrement inférieur au diamètre des avant-trous. Il n’est pas nécessaire de percer sur toute la profondeur car il s’agit seulement d’un prépercage/prémarquage du béton sur 1 à 2 cm.
  • 4 : Démonter toutes les lames concernées. Ranger-les de côté en respectant l’ordre car elles devront être repositionnées dans le même ordre ultérieurement.

A partir de cette étape, il est recommandé de procéder lame par lame.

  • 5 : Achever le percement du béton avec un foret de diamètre correspondant à celui préconisé pour la cheville.
  • 6 : Dépoussiérer et enfoncer les chevilles. Les chevilles de type "crampon" sont recommandées.
  • 7 : Remettre la lame en position.
  • 8 : Placer les vis devant pénétrer dans les chevilles. Regarder bien sur le côté et vérifier que la vis est bien centrée sur la cheville. Visser les vis.
  • 9 : Visser les autres vis, celles dans les supports bois donc.
  • 10 : Passer à la lame suivante.

Donc vous voyez, cette méthode demande beaucoup de travail. Aussi la solution suivante est préférable.

Solution 2 : pose préalable d’un support bois sur le béton

Pour faciliter la fixation des lames de terrasse, on fixe au préalable un support en bois, soient des lambourdes standards, soient des lames de terrasse afin de limiter la surélévation. On peut aussi découper les lames en deux dans le sens de la longueur pour obtenir plus de supports à partir de la même quantité de lames.
Les lambourdes reposent sur des cales en plastique, d’une part pour compenser la hauteur du profilé de liner, d’autre part pour améliorer le drainage.

Pose sur demi-lames : perspective
Pose sur demi-lames : vue en coupe

légendes :

  • 1 : Lame de terrasse
  • 2 : Demi-lame ou lambourde
  • 3 : Cale de surélévation, environ 5mm
  • 4 : Dalle béton
  • 5 : Vis de fixation du bandeau d’occulation 9
  • 6 : Profilé d’accrochage du liner 8
  • 7 : cale de compensation, épaisseur égale à l’épaisseur du profilé 6
  • 8 : Liner
  • 9 : Bandeau d’occultation (facultatif)
Exemple avec pose sur plots réglables
Quand la hauteur le permet, il est préférable de fixer les lames sur des lambourdes ou solives.

Comment occulter le support bois et le profilé ?

Quand on monte une terrasse en bois autour d’une piscine, le défi principal est de cacher les lambourdes et le profilé d’accrochage du liner. Dans la solution 1, on a vu que l’on pouvait réduire l’impact visuel de ces derniers, mais on n’y arrive jamais totalement.
La solution consiste à disposer un bandeau d’occultation juste sous les lames. Ce bandeau est réalisé dans une lame que l’on découpe en deux selon sa longueur. Le côté arrondi ou chanfreiné est disposé vers le bas.
La fixation de ce bandeau se fait par le dessus au travers des lames de terrasse. On peut se contenter d’un seul point de fixation toutes les 3 ou 4 lames. Mais ce bandeau peut aussi servir à aligner les extrémités des lames et à limiter le tuilage en bout de lame. Si on veut profiter de ces avantages, on met deux vis par extrémité de lame. Mais dans ce cas l’impact visuel est particulier car il ne faut pas oublier que les vis de fixation dans la lambourde ne sont pas très loin. Cela fait donc 4 vis dans un espace restreint. A vous de voir.

Un seul point de fixation
toutes les 4 lames pour ce bandeau. Mais on peut aussi mettre 2 points par lame. Mais vous voyez sur cette image que les deux autres points de fixation sur lambourde ne sont pas très loin.


Dans une finition d’angle à 45°
Avec cette technique, on peut réaliser une finition à 45 ou 90°. Mais pas en arrondi.
Occultation parfaite du profilé et des supports bois
Aspect global
Depuis une distance de quelques mètres, le bandeau d’occultation passe inaperçu.

Traitement des angles

En présence d’un liner, un traitement de l’angle de la piscine à 90° n’est pas la meilleure solution car le liner forme un arrondi qui doit être dissimulé autant que possible. C’est aussi le cas des piscines coque qui présente toujours des coins arrondis.

Dans le cas d’une piscine carrelée ou en béton projeté, tout est possible.

Coupe à 45°
Finition d’angle en arrondi
idéal pour cette piscine coque dont les angles sont également arrondis.
Angle droit

Cas des piscines coque

Le rebord d’une piscine coque
constitue une lèvre en résine très épaisse, dans laquelle on peut directement visser après avoir réaliser un pré-perçage. Pour des raisons de garantie, vérifier ce point avec le fabricant de la piscine.


Débord de quelques centimètres
pour occulter la lèvre en résine
Les lames sont fixées directement sur le rebord

En présence d’une margelle décorative en béton

La plupart du temps, les piscinistes proposent des margelles en béton à bord arrondis, scellées sur le mur de la piscine. Il est tout à fait possible de faire une terrasse en bois tout autour même dans ce cas, les margelles en béton soulignant le rebord de la piscine.
Cette solution est intéressante aussi pour ceux qui craignent les échardes du bois quand on s’assoit au bord ou quand on sort de l’eau.

Cependant, dans le cas de la présence d’une dalle en béton, vous devez vous assurer que vous avez suffisamment de hauteur entre le haut de margelle (côté dalle béton) et la dalle en béton. En effet, il faut qu’il y ait au moins deux fois l’épaisseur des lames, et c’est un minimum inconfortable. Car il faut de l’espace pour fixer les lames correctement. Le cas le moins favorable est quand le pisciniste réalise la piscine, la pose des margelles, et la réalisation de la dalle en béton. Si il ne sait pas qu’une terrasse en bois est prévue, il ne laissera que la hauteur pour la pose de dalle, ou pire : de carrelage soit 2 à 3 cm ; largement insuffisant.

A la jonction bois / margelle
Même si le bois se dilate très peu en longueur, il est préférable de laisser un espace de dilatation d’au moins 5mm. Et si la lame est parallèle aux margelles, il faut mieux envisager 10mm car le bois se dilate latéralement, surtout en présence de l’humidité de la piscine. Ces dispositions évitent que la pression engendrée par le contact du bois ne déchausse les margelles.


© Gérard GROSSO
Lambourdes périphériques
Les lambourdes sont fixées en ceinturage du bord de piscine, quasiment contre les margelles en béton mais sans les toucher.



Structure sur plots réglables en plastique
Les lames de terrasse arrivent à fleur de margelles

Bandeau bois

Bandeau fixé dessus
Pour marquer le bord de la piscine, il est possible de réaliser un bandeau à plat. La solution technique la plus facile consiste à fixer le bandeau directement sur les lames de terrasse (illustrations "Bandeau fixé dessus"), et de faire dépasser le bandeau à l’intérieur de la piscine afin d’occulter les lames sous-jacentes. Si on veut éviter la sur-épaisseur que cela représente, il faut disposer le bandeau en alignement avec les lames (illustrations "Bandeau aligné") ; c’est la disposition la plus esthétique mais aussi la plus difficile à mettre en œuvre.
Bandeau en lamellé-collé arrondi

En général, pour réaliser les bandeaux, on utilise des lames de terrasse rectilignes ; très bien pour les piscines rectangulaires. Mais si on veut réaliser des arrondis, il est possible de faire réaliser des pièces en lamellé-collé sur mesure. Toutes les formes sont alors envisageables. Cependant, il faut spécifier une colle résistante à l’humidité extérieure. Et le bois devra être traité classe 4 en usine.

Un bandeau en lamellé-collé présente une épaisseur importante, au moins 5cm. C’est aussi un parti-pris esthétique car cela souligne d’autant le pourtour de la piscine.

Bandeau aligné : vue en coupe
Bandeau aligné : perspective
Bandeau fixé dessus : vue en coupe
Bandeau fixé dessus : perspective

légendes

  • 1 : Lame de terrasse
  • 2 : Lambourde ou solive
  • 3 : Cale de ventilation
  • 4 : Dalle béton ou margelle
  • 5 : Vis de fixation des lames
  • 6 : Profilé de liner
  • 7 : Cales de surélévation et de compensation
  • 8 : Liner
  • 9 : Bandeau d’occultation
  • 10 : Bandeau périphérique à plat


Quelques belles réalisations (pour rêver un peu)

Grand Guide 2020

Je construis ma terrasse dans les règles de l’art, en toute sérénité.

Téléchargement

Le Guide à télécharger (ou en version papier), 330 pages A4 couleur

Espace Membre réservé

Vidéos, outils, forums privés

Outils de calcul

Pour déterminer les dimensions des pièces de votre structure


Vidéos tutos

Vidéos exclusives en HD, réservées aux membres

Composants SKETCHUP

Bibliothèque de composants SKETCHUP spécial Terrasse Bois, etc.

Assistance

Forums privés, l’auteur vous répond en direct


Plus d'infos


Voir et comparer toutes nos offres