Les produits dégriseurs spécialisés

Bruno Caillard

Ce sont des additifs de nettoyage qui permettent de nettoyer le bois et de lui redonner sa couleur d’origine, même après plusieurs décennies. Toutefois, ne vous attendez pas à retrouver exactement la même teinte. Ces produits sont efficaces mais la teinte retrouvée n’a pas l’éclat des premiers jours. Et souvent, le dégriseur n’aura pour résultat que celui d’un bon nettoyage, le passage d’un gris foncé à un gris clair.

Le coût d’un dégrisement est d’environ 0,20 à 1,80 € HT / m² selon le produit et l’état initial du bois.


Avant
Pendant
Après

Source : Architecture du bois

Autres produits de dégrisement

de l’ammoniaque et de l’eau de javel permet de produire un effet de dégrisement, ou du moins un nettoyage efficace si on prend la peine de bien frotter au balai brosse.

Un 1/3 d’ammoniaque ajouté à 2/3 d’eau produit un mélange des plus efficaces. Mais attention, c’est un produit toxique et les vapeurs sont plus qu’incommodantes.

Un mélange 1/5 d’eau de Javel + 1/5 d’eau oxygénée + 3/5 d’eau plate procure également un cocktail efficace, bien qu’un peu moins que l’ammoniaque.

Attention, pour tous ces mélanges, portez gants, masque respiratoire, lunettes et combinaison de protection.

A droite, une lame passée à l’eau de Javel, A gauche, à l’ammoniaque
© Cocostef terrassebois.blogspot.com
Aspect d’une terrasse traitée récemment à l’huile de lin
Essai comparatif de différents produits

Dans un 1er temps, le mélange huile de lin n’a rien à envier aux produits spécialisés.

© Cocostef terrassebois.blogspot.com

Encore mieux : du percarbonate de sodium ajouté à de l’eau légèrement tiède permet d’obtenir un mélange encore plus efficace, économique et surtout moins nocif. Le percarbotante se trouve en droguerie sous forme de poudre blanche. On retrouve ce produit dans la composition des lessives. Après un passage à la serpillière, une mousse blanche se forme. Cette réaction chimique produit de l’oxygène actif qui est responsable de l’effet blanchissant.

Même si l’effet de dégrisement n’est pas flagrant, ces mélanges permettent un nettoyage en profondeur.

L’huile de lin

La protection des bois avec de l’huile de lin est une méthode traditionnelle. La recette est simple : 1/3 d’huile de lin, 2/3 d’essence de térébenthine, un zeste de siccatif. Le produit siccatif permet d’accélérer la polymérisation de l’huile, c’est-à-dire son séchage. La quantité de siccatif est fonction du produit lui-même ; se reporter à sa notice. Ne jamais traiter la terrasse à l’huile de lin pure, celle-ci nourrit les micro-organismes indésirables tels que les champignons. L’essence de térébenthine permet de fluidifier l’huile et favorise la pénétration du mélange dans les pores du bois. On peut augmenter la proportion d’huile de lin jusqu’à 2/3 si on chauffe le mélange. Attention cependant, l’association huile de lin/térébenthine est un mélange très inflammable. De même, il convient de prendre des précautions lors de la manipulation. L’essence de térébenthine, bien que d’origine naturelle, est un produit toxique. Prendre des gants et un masque respiratoire.

L’huile de lin permet de nourrir et de protéger le bois en lui donnant un caractère hydrophobe. L’huile de lin est légèrement colorée. Elle redonne une couleur chaude et du brillant au bois, même totalement grisé. Cependant, le gris finit toujours par revenir, comme c’est le cas avec n’importe quel traitement. A force d’applications répétitives, la teinte du bois tire vers un joli chocolat juste après l’application. Mais le chocolat tire vers le gris foncé ensuite. A terme, il peut rester un résidu noirâtre hétérogène. Un litre couvre en moyenne 10 m². Le coût est de 0,25 € HT / m².

Les saturateurs

Il s’agit d’une huile de protection du bois. En s’imprégnant superficiellement, elle atténue les effets du vieillissement et de la décoloration. Elle confère au bois traité un caractère hydrophobe et anti-tâche. Ces produits sont composés de mélange d’huiles, d’additifs chimiques, de résines synthétiques et de pigments dont les fabricants ont le secret. Ils sont à manipuler avec précaution car toxiques pour l’homme et l’environnement.

La première application nécessite généralement deux passes, une seule couche pour l’entretien. La fréquence de l’entretien varie d’une à deux fois par an. L’effet prononcé ne dure que quelques mois.

Certains saturateurs sont recommandés pour les feuillus durs ou bois exotiques, d’autres sont plus appropriés pour les résineux.

Certains saturateurs diminuent fortement la glissance des planches pendant plusieurs mois. Cela peut-être une solution pour les terrasses exposées au Nord, toujours un peu glissantes.

Certains saturateurs laissent une pellicule donnant un aspect plastique proche d’une lasure. Parfois, des traces de saturateurs persistent par endroit comme du vernis, alors que le reste a complètement disparu. Cela peut être rebutant.

Le traitement revient de 4 à 13 € HT / m² pour l’application initiale, et de 1 à 2 € HT / m² pour la couche d’entretien.

Source : Architecture du bois
Source : Architecture du bois


Source : Architecture du bois
Source : Architecture du bois
Source : Architecture du bois


Nettoyer

Grand Guide 2020

Je construis ma terrasse dans les règles de l’art, en toute sérénité.

Téléchargement

Le Guide à télécharger (ou en version papier), 330 pages A4 couleur

Espace Membre réservé

Vidéos, outils, forums privés

Outils de calcul

Pour déterminer les dimensions des pièces de votre structure


Vidéos tutos

Vidéos exclusives en HD, réservées aux membres

Composants SKETCHUP

Bibliothèque de composants SKETCHUP spécial Terrasse Bois, etc.

Assistance

Forums privés, l’auteur vous répond en direct


Plus d'infos


Voir et comparer toutes nos offres