Entraxe maximum (Emax) entre supports (lambourdes ou solives)

Bruno Caillard

La distance entre support ne doit pas dépasser un entraxe maximum Emax calculé de façon à ce que les lames de terrasse ne se déforment pas plus qu’une certaine limite, appelée flèche maximum autorisée. Dans le cas d’une terrasse en bois, cette flèche correspond à 1/300 de la distance entre appui.

Voici un extrait gratuit du guide de construction :

Les diagrammes en dessous permettent de calculer la distance maximum entre les axes longitudinaux des supports bois (lambourdes ou solives). Il y a trois diagrammes ; un pour les supports en résineux et deux autres pour les feuillus et bois tropicaux (rigide et très rigide). La flexibilité pour chaque essence est indiquée dans cet article

Vous pouvez déterminer l’entraxe maximum en connaissant l’épaisseur et la largeur du platelage. Plus une planche est épaisse, plus elle pourra supporter


un poids important, plus la distance entre deux appuis peut être importante.

Attention, il s’agit d’un maximum théorique. Pendant la conception de votre terrasse, la détermination de l’entraxe est guidée avant tout par la longueur des lames de terrasse et/ou aux dimensions de la terrasse. Dans l’exemple de cet article, on a choisi un entraxe de 40 cm, choix dicté par la longueur des lames, mais nous pouvions aller jusqu’à 51 cm.

Deux exemples pour mieux comprendre l’utilisation des diagrammes, se basant sur le premier d’entre-deux :

Exemple 1 :

Vous pouvez acquérir à bon prix des lames de terrasse en pin de 28 mm d’épaisseur en 15 cm de largeur. L’entraxe entre les lambourdes devra être de 62 cm au maximum.

Exemple 2 :

Le plan de votre terrasse vous incite à disposer des lambourdes tous les 100 cm. Alors il vous faudra poser des planches de platelage de 18 cm de large en 43 mm d’épaisseur ou 17 cm de large en 44 mm d’épaisseur. C’est un exemple fictif. Sauf si vous pouvez fabriquer vos planches vous même, il vous sera difficile de trouver un platelage dans ces dimensions.

Calculette pour déterminer l’entraxe E, en imposant la section et la portée des solives :

[...]

...Il y a une suite !

Pour lire la suite de l'article, devenez Membre

  • Ainsi vous découvrirez :
  • Exemple 1 :
  • Exemple 2 :
  • Et de nombreuses illustrations haute-définition :
  • Calculette pour déterminer l’entraxe E, en imposant la section et la portée des solives :
  • Entre-axe des supports (lambourdes ou solives) pour un platelage en résineux
  • Entre-axe des supportes (lambourdes ou solives) pour un platelage en feuillus ou bois tropicaux classés « rigides »
  • Entre-axe des supports (lambourdes ou solives) pour un platelage en bois tropicaux classés « très rigides »
  • Calculette pour déterminer l’entraxe E, en fonction des caractéristiques des lames de terrasse :


  • mais aussi le téléchargement du guide de construction COMPLET au format PDF, les vidéos de formations exclusives, les outils de calculs, les composants SKETCHUP, etc. etc.

Je deviens MEMBRE

P.-S.

Les calculettes et abaques sont conçues selon l’hypothèse d’une flèche maximum de 1/300

Grand Guide 2017

Je construis ma terrasse dans les règles de l’art, en toute sérénité.

Le Guide à télécharger (ou en version papier), 330 pages A4 couleur

Espace Membre réservé

Outils de calcul de structure

Vidéos tutos HD exclusives

Bibliothèque de composants SKETCHUP spécial Terrasse Bois, etc.

Forums privés, l'auteur vous répond en direct


Plus d'infos


Voir et comparer toutes nos offres