Exemple 1 : Platelage parallèle au mur

Bruno Caillard

Cet exemple reprend toutes les étapes de la conception sur un cas concret. Il s’agit d’une terrasse sur pilotis en configuration 1, c’est-à-dire avec une seule rangée de poutres porteuses et une muralière.

Cette jolie ferme du Cantal a été récemment rénovée. Jacky, le propriétaire, veut lui adjoindre une terrasse sur pilotis, attenante à une grande baie vitrée. Le bois est le matériau parfait pour cette réalisation.


La façade « avant »
(Copyright Jacky Poitevin)
Le projet achevé

Configuration globale de la structure

L’orientation du platelage est parallèle au mur de façade. La rangée de poutres porteuses le sera donc aussi. La profondeur est d’environ 4 m. Une seule rangée de poutres porteuses sera nécessaire et on fera un solivage en léger porte-à-faux.

La longueur est d’environ 10 m. On n’a pas d’exigence particulière concernant l’implantation des poteaux. On prévoie cinq poteaux espacés d’environ 2 m 50.

Conception du solivage

Les lames sont en Robinier, de longueur 2 m, de largeur 12 cm et d’épaisseur 22 mm. Cette rubrique, nous indique que le Robinier est un bois RIGIDE. L’abaque (Entre-axe des supportes (lambourdes ou solives) pour un platelage en feuillus ou bois tropicaux classés « rigides ») dans cet article, nous indique qu’il faut respecter un entraxe de solive de 52 cm au maximum. Nos lames faisant 2 m de longueur, nous adoptons un multiple approchant soit 50 cm. Cela permettra de limiter les chutes.

Pour le bois de structure, nous prendrons du Pin traité classe 4, soit un bois SOUPLE. Le négociant du coin peut nous fournir des solives de section 197x72, que l’on assimile à du 200x75. Avec ces informations, l’abaque (Portée des solives en fonction de l’entre-axe et de leur section, pour les bois SOUPLES) dans cet article, nous indique que nos solives pourront franchir une portée de 395 cm. Nous voulons 4 m moins 1m de porte à faux soit 3 m, nos solives sont donc largement assez dimensionnées.

Conception des poutres porteuses

Aperçu sur le solivage avec le porte-à-faux d’un mètre à droite

Le plus grand des quadrilatères fait 2m50 sur 3m, soit une surface de 7,5 m². Avec une charge d’exploitation de 250 kg/m², nous avons une charge sur le quadrilatère de 1875 kg. Nous retrouvons cette charge sur les poutres porteuses, notamment celles au centre, soit Cp = 1875kg.

Pour faire notre double poutre porteuse, nous souhaitons utiliser deux solives de 200x75. Avec une charge de 1875 kg, l’abaque (Portée de double poutres porteuses en fonction de la charge Cp et de leur section, pour les bois SOUPLES) de cet article, nous indique que la portée max est de 510 cm. C’est donc largement suffisant.

Les poteaux

Nous avons une charge CP = 1875 kg, un bois SOUPLE, une hauteur d’environ 2 m. L’abaque (Hauteur du poteau pour un bois SOUPLE) de cet article, nous indique que l’on peut prendre des poteaux de section 120x120 mm. Mais notre négociant peut nous fournir du poteau de 150x150, c’est ce que l’on prendra et la marge de sécurité sera confortable.

Retrouvez toutes les photos en HD et le plan SKETCHUP dans cet article

La structure



Fixation des solives (sabots, étriers, ...)
Pointes annelées Electrozinguées
Vissage dans le bois


Tiges filetées
Rondelles
Écrous hexagonaux

Grand Guide 2020

Je construis ma terrasse dans les règles de l’art, en toute sérénité.

Téléchargement

Le Guide à télécharger (ou en version papier), 330 pages A4 couleur

Espace Membre réservé

Vidéos, outils, forums privés

Outils de calcul

Pour déterminer les dimensions des pièces de votre structure


Vidéos tutos

Vidéos exclusives en HD, réservées aux membres

Composants SKETCHUP

Bibliothèque de composants SKETCHUP spécial Terrasse Bois, etc.

Assistance

Forums privés, l’auteur vous répond en direct


Plus d'infos


Voir et comparer toutes nos offres