Montage des poutres porteuses

Bruno, Manitra, Yvan

Selon la taille et le poids des poutres porteuses, cette opération peut être tout aussi délicate, si ce n’est plus, que le montage des poteaux. Là encore, on agit avec précaution et prudence. Plus on est nombreux, plus on agira avec sécurité.
Voici un extrait gratuit du guide de construction :

Préparation des poutres porteuses

Pour vous montrer comment on fixe une poutre sur un poteau, on va prendre l’exemple d’un moisement simple.

Pour ce cas, les deux poutres porteuses prennent en sandwich un poteau ; c’est la technique dite du moisage. On dispose alors deux tiges filetées, au minimum, traversant le poteau et reliant les deux poutres porteuses.

Au préalable, on prépare les poutres porteuses en pratiquant les trous servant à la fixation avec les tiges filetées. On peut réaliser de simples trous traversant mais on peut aussi compléter en réalisant un trou borgne. Il s’agit d’élargir l’orifice sur quelques centimètres, avec une mèche plate de diamètre très légèrement supérieur à celui de la rondelle d’écrou. Ainsi, ce dernier sera partiellement dissimulé. C’est une solution esthétique mais pas toujours indispensable.

Équerrage d’une extrémité
Cette première étape doit être un réflexe pour tout travailleur du bois. On prend l’équerre sur un côté de la poutre et on coupe avec une scie circulaire ou égoïne.

Découpage de la poutre à sa longueur
A partir du côté équerré précédent, prendre la longueur de la poutre, on équerre et on découpe.
Repérage des trous de fixation aux deux extrémités
Cette étape suppose l’utilisation de boulon pour fixer les bras de contreventement. A partir des deux bouts de la poutre, faites des repères aux distances x1, x2 et x3. Elles correspondent respectivement à la distance du centre du trou de fixation aux poteaux par rapport aux bouts de la poutre, à la distance du centre du trou de fixation des bras de contreventement et au décalage du centre du trou par rapport aux côtés de la poutre.
Perçage des trous borgnes
Si voulez que les fixations soient apparentes, à la surface des poutres, sauter cette étape. A l’aide d’une mèche plate de diamètre supérieur à celui de la rondelle, percer à partir du centre des trous à une profondeur = épaisseur de l’écrou + épaisseur de la rondelle + marge de longueur de la tige.
Perçage des trous de tiges filetées
Avec un foret à bois au diamètre de la tige filetée, percer la poutre. La mèche plate a normalement laissé une empreinte matérialisant le centre du trou borgne.


Détails de la disposition des poutres aux poteaux

Afin de créer une ventilation et éviter la stagnation de l’eau entre la poutre et le poteau pour ne pas accélérer le pourrissement du bois, il est important d’y créer un petit espace de 5 à 10 mm par l’intermédiaire de cales larges à charge lourde, des rondelles ou des écrous.

Fixation d’une poutre à un poteau avec et sans trous borgnes (cas d’un moisage)
Fixation d’une poutre à un poteau avec et sans trous borgnes (cas d’une simple poutre)


Préparation des tiges filetées

Si l’épaisseur totale de votre poutre porteuse avec le poteau permet la pose d’un boulon disponible auprès d’un fournisseur (ensemble vis + rondelle + écrou), vous pouvez passer directement à la préparation de la tête du poteau.

Il existe actuellement plusieurs marques de butée réglable pour la découpe d’une tige filetée et qui permet immédiatement un boulonnage.
Cependant, on va considérer qu’on va concevoir nous même notre boulon. Pour cela, il nous faut : une tige filetée, 2 rondelles et 2 écrous.

Fixer la tige filetée sur la butée
La tige filetée doit déborder sur la butée d’une distance au moins égale à la longueur de la tige filetée de fixation + les éléments.
Mesurer la tige à découper
La longueur de la tige à couper = largeur de la poutre porteuse (2 dans le cas d’une poutre moisée) + largeur du poteau + épaisseur des 2 écrous + épaisseur des 2 rondelles. Dans le cas de trous borgnes, il faut enlever l’épaisseur des trous.

Découper la tige filetée avec une scie à métaux
Avant la découpe, assurez-vous que la butée soit bien serrée pour tenir fermement la tige. Pendant la découpe, il faut essayer d’être bien dans la verticale en tenant la scie.
Assurer l’entrée de la tige dans l’écrou
Il est bien souvent difficile de faire entrer une tige filetée dans un écrou après l’avoir découpée. Pour ce faire, il faut tout d’abord vérifier que l’écrou passe sur la tête de la tige. Sinon, limer ou passer sur une meule la tête de la tige en la tenant à un angle de 45° et en la tournant. Revérifier ensuite si l’écrou passe.

Montage des poutres porteuses

Déterminer l’emplacement de la poutre porteuse

Après avoir bien fixé les poteaux, il faudra maintenant déterminer l’emplacement de la poutre porteuse.
Pour ce faire, il faut placer une règle de maçon sur laquelle on met un niveau à bulle sur la poutre muralière. Par la suite, on trace le niveau inférieur de la règle et ce niveau correspondra au niveau supérieur de la poutre porteuse. De cette manière, le niveau de la poutre muralière et de la poutre porteuse seront les mêmes.

Pour les autres cas, vous devrez mesurer à partir du haut du poteau la face basse de la poutre porteuse et Tracer ensuite avec une équerre ce repère sur toute la largeur du poteau.

Repérer la position de la poutre sur l’autre poteau
Pour cette opération, il vous faudra être au moins deux. La première personne tiendra la règle de maçon exactement sur la ligne de repère précédente et une deuxième tiendra également la règle et tracera la position de la poutre sur l’autre poteau une fois que la règle est bien de niveau. Si vous n’avez pas quelqu’un pour vous aider, fixer provisoirement avec un serre-joint la règle sur le poteau ou fixer une pointe assez longue sur le premier repère et reposez-y la règle.

Fixation provisoire des poutres avec des serres joints
Avec des serres joints, faite en sorte que les poutres soient solidement fixer au poteau provisoirement sans oublier le petit espace de 5 à 10 mm entre le poteau et la poutre. Pour ce faire, vous y intercaler cales larges à charge lourde, des rondelles ou des écrous.
Perçage de l’emplacement des éléments de fixation sur les poutres
Avec un long foret à bois de diamètre légèrement supérieure que la tige filetée, percez les poteaux au travers de la poutre d’un côté jusqu’à ce que la mèche traverse la poutre de l’autre côté.
Mise en place des éléments de fixation
  • 1 : Insérer la tige filetée.
  • 2 : Insérer les rondelles dans la tige filetée.
  • 3 : Visser les écrous et serrer fortement. Pour l’usage d’une tige filetée, il faut contrer le serrage avec une clé de l’autre côté de l’écrou tandis qu’une autre clé sert.

Comme ce sont les éléments de fixation qui vont supporter les charges, il faudra choisir des diamètres assez conséquents.

Fixation du reste des poutres porteuses et découpe des poteaux
Comme dans notre cas, les poteaux ont été posés sans les coupes, il faut maintenant les étêter à ras des poutres porteuses. Pour finir, il faudra protéger le bout contre l’humidité stagnante
Pour une poutre montée en biais, on utilise des équerres
© Jean-François Mousseau


Fixation des solives (sabots, étriers, ...)

Les sabots sont les connecteurs métalliques par excellence des poutres porteuses que ce soit sur du bois ou sur de la maçonnerie


En savoir plus

Boulonnerie (Tiges, écrous, rondelles, ...)

Ce sont les éléments de fixation indispensable pour la mise en oeuvre des poutres porteuses


En savoir plus

Mèches & Forets

Ils permettent de travailler correctement le bois et le béton


En savoir plus

[...]

...Il y a une suite !

Pour lire la suite de l'article, devenez Membre

  • Ainsi vous découvrirez :
  • Préparation des poutres porteuses
  • Détails de la disposition des poutres aux poteaux
  • Préparation des tiges filetées
  • Montage des poutres porteuses
  • Et de nombreuses illustrations haute-définition :
  • Équerrage d’une extrémité
  • Découpage de la poutre à sa longueur
  • Repérage des trous de fixation aux deux extrémités
  • Perçage des trous borgnes
  • Perçage des trous de tiges filetées
  • Fixer la tige filetée sur la butée
  • Mesurer la tige à découper
  • Assurer l’entrée de la tige dans l’écrou
  • Découper la tige filetée avec une scie à métaux
  • Déterminer l’emplacement de la poutre porteuse
  • Repérer la position de la poutre sur l’autre poteau
  • Fixation provisoire des poutres avec des serres joints
  • Perçage de l’emplacement des éléments de fixation sur les poutres
  • Mise en place des éléments de fixation
  • Fixation du reste des poutres porteuses et découpe des poteaux
  • Fixation d’une poutre à un poteau avec et sans trous borgnes (cas d’un moisage)
  • Fixation d’une poutre à un poteau avec et sans trous borgnes (cas d’une simple poutre)


  • mais aussi le téléchargement du guide de construction COMPLET au format PDF, les vidéos de formations exclusives, les outils de calculs, les composants SKETCHUP, etc. etc.

Grand Guide 2020

Je construis ma terrasse dans les règles de l’art, en toute sérénité.

Téléchargement

Le Guide à télécharger (ou en version papier), 330 pages A4 couleur

Espace Membre réservé

Vidéos, outils, forums privés

Outils de calcul

Pour déterminer les dimensions des pièces de votre structure


Vidéos tutos

Vidéos exclusives en HD, réservées aux membres

Composants SKETCHUP

Bibliothèque de composants SKETCHUP spécial Terrasse Bois, etc.

Assistance

Forums privés, l’auteur vous répond en direct



Voir et comparer toutes nos offres