Réalisation des semelles en béton

Bruno Caillard

Les poteaux s’appuient chacun sur une semelle isolée en béton. Mais pour une terrasse en hauteur, ces fondations doivent être correctement dimensionnées car les reprises de charge et les contraintes peuvent être importantes. Les dimensions de cette semelle dépendent de la nature du terrain et de la charge à supporter. Le sol naturel est-il meuble ? stable ? argileux ? sablonneux ? rocheux ? etc. Est-on dans un remblais récent ? Il est difficile ici de faire un mode opératoire de tous les cas de figure. Et normalement, la conception d’un système de fondation nécessite l’intervention d’un bureau d’étude qui fera pratiquer une étude de sol.

Exemple de semelle isolée
  • 1 : Poteau 10x10 4 fers D8, longueur 50cm
  • 2 : Treillis 15x15

Attention, il ne s’agit que d’un exemple qui doit être adapté à la nature du sol et à la charge transmise

© Jean-Emmanuel Thomas

Néanmoins voici quelques conseils :

  • La semelle doit se trouver hors-gel, c’est-à-dire à environ 60 à 80 cm de profondeur selon la région.
  • Elle doit reposer sur le « bon sol », c’est-à-dire sur le sol compact offrant une résistance suffisante à la pression.
  • Les dimensions sont au moins 15 cm plus large de chaque côté que le poteau bois. Exemple : pour un poteau bois de 20x20, la semelle isolée fait 50x50. Pour ne pas avoir une grosse verrue sortant de terre, on peut légèrement enterrer la semelle et faire ressortir une partie plus petite correspondant à la largeur du poteau.
  • Pour une même surface de terrasse, moins il y a de poteaux verticaux, plus les charges transmises sont importantes, et plus les semelles doivent être grandes.
  • Les fondations de la maison attenante, si elle a été réalisée selon les règles de l’art, donnent des informations sur la nature du terrain et de ce qu’il faut faire.


La réalisation de pieux
demande des moyens techniques plus conséquents

Dans le cas de terrain délicat, tels que les terrains argileux, ou les remblais, la création de pieux est souvent la seule solution sans risque. Le diamètre de forage est de 40 cm au minimum et la profondeur dépend de la profondeur du « bon sol ». Une tarière montée sur une mini pelleteuse est l’outil de base. Un ferraillage avec un poteau 15x15 permet d’améliorer la résistance au cisaillement.

Grand Guide 2020

Je construis ma terrasse dans les règles de l’art, en toute sérénité.

Téléchargement

Le Guide à télécharger (ou en version papier), 330 pages A4 couleur

Espace Membre réservé

Vidéos, outils, forums privés

Outils de calcul

Pour déterminer les dimensions des pièces de votre structure


Vidéos tutos

Vidéos exclusives en HD, réservées aux membres

Composants SKETCHUP

Bibliothèque de composants SKETCHUP spécial Terrasse Bois, etc.

Assistance

Forums privés, l’auteur vous répond en direct


Plus d'infos


Voir et comparer toutes nos offres