Différence entre les bois massifs et les bois composites

Bruno Caillard

Que vous utilisiez du bois massif ou du bois composite, le but d’une terrasse sera toujours d’adoucir votre construction si elle est en brique et de la prolonger si elle est en bois. Elle vous offrira une sympathique transition entre l’intérieur et l’extérieur. Cependant, il existe une certaine différence entre l’utilisation du bois massif et du bois composite.
Voici un extrait gratuit du guide de construction :

Bois massif ou ordinaire

Terrasse en bois massif

L’atout principal du bois massif est le fait qu’il est naturel. Il peut se présenter sous forme de lames de plancher ou de dalles de caillebotis. Il permet d’acquérir, au choix, une ligne sobre ou sophistiquée très élégante dans un style rustique, contemporain ou même exotique.

Les essences les mieux adaptées
En général, on a recours à des essences qui sont naturellement imputrescibles et en provenance de forêts gérées durablement. Nous pouvons citer le pin, le robinier ou le faux acacia, le brun doré, le douglas, le brun rougeâtre, l’ipé, le teck (qui est très controversé), le bagkiraï, le cumaru, le merbau, le brun rouge, le brun orangé, le brun jaune, etc.
Néanmoins, toutes les essences ne se valent pas du point de vue de la durabilité. En effet, le châtaignier, le chêne ou le mélèze garantissent une plus grande pérennité de votre terrasse.

Pose
Etant un matériau vivant, le bois massif a de fortes chances de se déformer sur sa largeur. Des interstices sont donc à prévoir entre les lames. Ces derniers devront être proportionnels à la grandeur de la lame. En effet, plus la lame sera grande, plus l’interstice devra également l’être. Pour une lame de 9 cm, il faudra laisser 3 mm tandis que si la lame est de 14,5 cm, il faudra prévoir par exemple 5 mm.
Par conséquent, la pose nécessite assez de précisions et du temps.

Entretien
L’entretien est très important pour éviter tout risque de glissade sur la terrasse et pour assurer la pérennité du bois. Pour ce faire, il faudra assurer régulièrement la propreté de la terrasse. Elle doit être nettoyée au minimum une fois par an au jet d’eau et au balai brosse pour éliminer les mousses, les lichens, etc. Une ou deux fois par an, des huiles et des saturateurs destinés à nourrir le bois et à rehausser sa couleur devront également être appliqués. Enfin, tous les trois ans, vous pouvez entreprendre un léger ponçage pour lui redonner un coup de neuf.

Dilatation
Le bois massif émet une réaction face à l’humidité. En effet, au contact de cette dernière, il gonfle. Par contre, il n’y a aucune dilatation perçue au contact de la chaleur.

Apparence
L’apparence du bois varie selon l’essence de la lame. Si vous souhaitez modifier la couleur naturelle du bois, une couche de peinture est requise.

Le poids
Comparé à une bois composite de même volume, le bois ordinaire est plus lourd. Lorsqu’il est en contact avec l’humidité, le bois ordinaire gonfle en volume. De ce fait, son poids augmente également.

Durabilité
Selon l’essence et la qualité du bois, les terrasses en bois naturel peuvent avoir une durée de vie de plusieurs années. En tout cas, d’une manière générale, ils sont plus durables que le bois composite.

Précisions
Le bois naturel peut être imprévisible. En effet, il peut y avoir des écarts dimensionnels entre les lames, surtout dans le cas où les lames ne sont pas très bien traitées.

Fente
Le bois ordinaire se fend dans le temps et il y a risque d’écharde pour les utilisateurs.

Prix
Les prix sont très variables. En général, il faut compter entre 50 à 80 € le m². Cependant, pour le pin de classe IV (irréprochable en termes de stabilité), il faut compter à partir de 90 € HT le m² posé et pour du bois exotique, le prix monte même à 135 € HT le m² posé. Par contre, les bois traités coûtent aux alentours de 15 à 20 € le m².

Les avantages
Le bois massif étant naturel, il présente un aspect chaleureux et authentique. Il est agréable au toucher et est résistant aux intempéries. De plus, le même matériau peut être utilisé pour la structure et le plancher, rendant ainsi la terrasse extrêmement homogène et stable au niveau des dimensions.

Evolution dans le temps
Etant constamment exposé aux rayons ultraviolets, au fil des ans, les bois ordinaires prennent une couleur grise argentée. Pour le rénover, un dégriseur peut être employé. De même, pour lui redonner sa couleur, un saturateur peut aussi être utilisé. Par contre, leurs propriétés mécaniques restent intactes.

Bois composite ou plastique


Ni tout à fait bois, ni tout à fait plastique, le bois composite dispose d’un aspect proche du bois. Il est devenu une alternative au bois ordinaire. Les bois composites ont la particularité d’être très faciles à entretenir et donnent un choix extrêmement varié en termes de couleurs, vous permettant ainsi de mieux animer votre terrasse. Il offre ainsi une touche à la fois originale et contemporaine.



Les résines plastiques employées
En consultant les articles sur les résines plastiques et la comparaison entre la lame pleine et la lame alvéolée, vous constaterez que l’on peut avoir recours à du polyéthylène, du polypropylène ou du polychlorure de vinyle à hauteur de 40 à 70% de la composition du bois composite.

La pose
La pose est plus facile dans la mesure où ils sont largement plus légers comparé au bois massif. De plus, les structures et les fondations à mettre en place, étant donné leur légèreté, ne seront plus imposants. Vous pourrez bien évidemment avoir recours à des fixations invisibles ou des fixations apparentes selon vos préférences. La difficulté dépend de la technologie des clips à utiliser.
Le bois composite peut s’allonger sur la largeur et sur la longueur avec la reprise de l’humidité. Par précaution, il faudra donc laisser à la pose 1 cm de jeu au minimum entre les deux lames.
Pour la pose proprement dite, vous pouvez consulter l’article concernant la pose des lames.

Entretien
L’entretien est extrêmement facile, voire même inutile. Une pluie battante suffit pour la rendre comme neuve. Néanmoins, vous pouvez périodiquement faire un nettoyage par l’intermédiaire d’un peu de savon et d’un nettoyeur haute pression ou un balai brosse et de l’eau. La rubrique sur les astuces et les entretiens des bois composites vous donnera plus de détails.

Dilatation
Les bois composites sont très peu sensibles à l’humidité selon leur qualité. Ainsi, ils ne gonflent pas comme une éponge.
Par contre, ils sont un peu sensible à la chaleur et se dilatent dans le sens de la longueur, comme une barre de métal.

Apparence
Contrairement au bois,[...]

...Il y a une suite !

Pour lire la suite de l'article, devenez Membre

  • Ainsi vous découvrirez :
  • Bois massif ou ordinaire
  • Bois composite ou plastique
  • Anti-glissement/Antidérapant
  • Tableau récapitulatif
  • Et de nombreuses illustrations haute-définition :
  • Terrasse en bois massif


  • mais aussi le téléchargement du guide de construction COMPLET au format PDF, les vidéos de formations exclusives, les outils de calculs, les composants SKETCHUP, etc. etc.

Je deviens MEMBRE