Les additifs

Bruno Caillard

Pour fabriquer du bois composite, il faut une fibre (du bois en général) et une résine. Mais pour assurer la performance du produit final, des additifs sont ajoutés à la résine pour améliorer les propriétés mécaniques, l’aspect, et la durabilité du produit.

Voici un extrait gratuit du guide de construction :

Les additifs les plus utilisés en la matière sont les agents de couplages, les lubrifiants et colorants, les biocides chimiques moussants…
On peut trouver alors des additifs chimiques (agent Anti-UV, agent antioxydation, stabilisateur de couleur, colorants, agent anti fongique, agent catalyseur et renforçant, lubrifiants... etc.) tels que l’alumine, le carbonate de chaux, la magnésie, l’oxyde de bore, l’alumine, les oxydes de zinc, de magnésium, d’antimoine, et le dioxyde de titane.

Les agents de couplages

Les agents de couplage sont utilisés pour lier les fibres de bois et les résines plastiques. Ils permettent d’augmenter la résistance à la flexion et la rigidité des lames, soit le module de rupture (MOR) et module d’élasticité (MOE).
Le polypropylène maléate (MAPP), par exemple, améliore leurs performances mécaniques en terme de MOE et MOR en traction.
Ces agents de couplage sont nécessaires pour surmonter l’incompatibilité chimique entre les fibres de bois et les résines plastiques.
Les agents de couplages prévoient donc l’intégration du polymère et de la farine de bois. Ils assurent la bonne liaison entre les constituants principaux du bois composite et facilitent leur traitement.
L’anhydride maléique (MAPE) par exemple a un rôle de lubrifiant et d’agent de couplage. Il permet d’avoir un bon effet de surface et une meilleure adhésion entre les fibres de bois et les résines plastiques (Polyéthylène modifié à l’anhydride maléique)

Il existe aussi des agents accélérateurs ou catalyseurs qui sont des solutions d’amines ou de sels métalliques employés comme additifs pour accélérer la réaction de polymérisation.

Les lubrifiants

Ils assurent la lubrification interne et externe, augmentent les propriétés de mouillage des composants. Ils ont pour rôle de faciliter le processus
On utilise souvent les additifs pour améliorer l’apparence et perfectionner les propriétés du produit final tel que la face finale du bois composite.
La liste de lubrifiants nouvellement produite est longue, mais il existe des lubrifiants standards pour polyoléfines et PVC, tels que l’éthylène bis-stéaramide (EBS), le stéarate de zinc, les cires de paraffines…
Le bois composite emploie beaucoup plus de lubrifiants que les plastiques standards. Si pour une teneur typique de 50% à 60 % de bois, la quantité de lubrifiant peut aller jusqu’à 4% ou 5%, tandis que ce taux n’est que de 1% à 2% pour du bois PP similaire.
Par exemple, il existe des lubrifiants à base d’acides gras pour bois polyoléfines. Il s’agit notamment des stéarates métalliques, des amides et des esters. On les utilise souvent comme lubrifiant pour bois composite/PVC.

Les colorants


Les colorants sont à la fois utilisés pour fournir l’aspect recher[...]

...Il y a une suite !

Pour lire la suite de l'article, devenez Membre

  • Ainsi vous découvrirez :
  • Les agents de couplages
  • Les lubrifiants
  • Les colorants
  • Les agents antimicrobien
  • Les agents moussants
  • D’autres additifs
  • Et de nombreuses illustrations haute-définition :


  • mais aussi le téléchargement du guide de construction COMPLET au format PDF, les vidéos de formations exclusives, les outils de calculs, les composants SKETCHUP, etc. etc.

Je deviens MEMBRE