Le bois composite

Bruno Caillard

L’entrée des lames de bois composite sur le sol européen a été un peu tardive par rapport à celle des Japonais (initié par Nishibori Sadao en 1975), puis des Américains. En effet, l’Europe n’a commencé à utiliser ce matériau que vers les années 2000.

Autres appellations

Appelé aussi bois polymères, ou encore bois liquide, mais aussi WPC (Wood Plastic Composite), ou d’autres appellations...

Quel que soit son nom, il s’agit d’un même groupe de matériau constitué principalement par un mélange de résines plastiques et de fibres de bois.
(Nous verrons par la suite les détails concernant ce mélange.)

Le bois composite : un produit écologique ?

Initialement, la création du bois composite n’avait qu’un but environnemental. C’est-à-dire que ce type de matériau a été conçu pour imiter le bois ordinaire tout en essayant de préserver l’environnement.
Il est vrai que la quantité de bois utile pour les lames peuvent diminuer, mais on ne peut pas du tout affirmer que ces produits sont écologiques étant donné que ce sont des produits purement industriels (un matériau composé de fibres de bois et de résines plastiques).
Ainsi, le bois composite n’est pas naturel du tout car ils sont fabriqués à partir de résines synthétique et certains même par des produits pétrochimiques.

Couleur du bois composite :

Au moment de l’achat, votre lame en composite répond considérablement à vos attentes. Mais par expérience, au bout de quelques années (deux ou trois ans), les produits en composite palissent de façon hétérogène. En effet, ils prennent une couleur jaunâtre (pas très beau à voir) qui détonne et ne vous donne pas l’envie d’utiliser votre terrasse comme auparavant.

Besoin de traitement ?

Les essences de bois utilisés pour la fabrication du bois composite sont de classe 3 ou de classe 4. Ce qui signifie que ces composants naturels sont de bonne qualité.
Selon certains fabricants, le bois composite a une réputation d’être imputrescible et sans traitement. Les utilisateurs de bois composites souhaitent que les produits qu’ils achètent gardent leur couleur initiale.

A part le nettoyage périodique, il est vrai que pour la première année de pose, les lames des terrasses en bois composite n’ont pas besoin de traitement spécifique pour garder la teinte bois neuf.

Mais paradoxalement, on trouve des produits de traitement du bois composite sur le marché. Les commerciaux nous conseillent-même l’emploi de certains saturateurs pour bois composite. On se demande alors pourquoi ces produits sont présents dans les rayons des magasins si ce n’est que pour le traitement. Le saturateur étant un produit utilisé pour conserver la teinte du bois neuf.