Qu’en est-il de l’espacement des lames en bois composite ?

Bruno Caillard

Le respect des espacements entre les lames est important lors de la pose de la terrasse en bois composite. La durabilité de la terrasse en dépend.

Espace entre deux lames


Il a déjà été évoqué précédemment que le bois composite est sensible à la chaleur et se dilate tant dans sa longueur que dans sa largeur. Compte tenu du fait de la différence dimensionnelle entre les deux dimensions, les produits en bois composite se dilatent plus dans le sens de la longueur alors que cette dilatation est à peine perceptible suivant la largeur. Il est important de noter que compte tenu de la forte variété de produits et de fabricants, la dilatation peut varier d’un produit à un autre.



Pour simplifier la compréhension et pour quantifier assez facilement cette variation de dimensions sous forme de dilatation, on va synthétiser la dilatation supposée maximale comme suit :

Longueur de la lame 1,00 m 2,00 m 3,00 m 4,00 m 5,00 m
Variation de longueur 5 mm 10 mm 15 mm 20 mm 25 mm

On peut donc en déduire qu’une dilatation de 5 mm par mètre est à prévoir en cas de forte chaleur. Pourtant, il est aussi possible de déterminer la dilatation, en mm/m, en fonction de la température. Pour cela, des fabricants ont remarqué qu’une dilatation de 0,0511 mm/m/°C est constatée sur une lame de 1,00 m, ce qui donne une variation qui varie en fonction de la température.

Température 10°C 20°C 30°C 40°C
Lame 1,00 m 0,5 mm 1,0 mm 1,5 mm 2,0 mm
Lame 2,00 m 1,0 mm 2,0 mm 3,1 mm 4,0 mm
Lame 3,00 m 1,5 mm 3,1 mm 4,6 mm 6,1 mm

On note immédiatement la forte influence de la température mais on retient surtout que la variation n’est pas bien conséquente suivant la température car à 40°C, on a juste une dilatation de 6,1 mm. Au plus, le double de cette distance (12,2 mm) est donc nécessaire entre deux lames mises bout à bout car les deux lames se dilatent en même temps. Etant donné que les lames se dilatent des deux côtés de l’arête de la longueur, l’espacement de 6,1 mm devrait être suffisant.

En conclusion, la distance entre deux lames mises bout à bout doit être d’au moins 5,00 mm et peut aller jusqu’à 15 mm dans la mesure où on n’utilise que des lames en dessous de 3 m. Attention, si vous utilisez des lames plus longues, il est important de respecter la règle de dilatation de 5 mm/m. Plus la température est élevée, plus on doit tenir compte de l’accroissement de l’espacement des lames pour avoir une terrasse de bonne qualité.

Distance par rapport à un obstacle et par rapport au sol


Pour ces deux catégories, l’importance de la distance est plus que perceptible sur la qualité des terrasses composites. On sous-entend par obstacle tout élément vertical sur lequel peut s’adosser la terrasse (mur, seuil, etc.) ou un élément pouvant s’imbriquer dans la terrasse elle-même (spot encastré, parterre de fleurs, etc.).
Pour l’espacement au sol, la distance est obtenue par le biais des lambourdes et doit être au minimum à 60 mm des lames de manière à faire circuler l’air et isoler la terrasse des écarts de température du sol. Pour la pose des lames longeant un mur, il faut


laisser impérativement un vide entre la lame et le mur ou un éventuel obstacle en vue de laisser l’air circuler. Cette distance est d’environ 10 mm au minimum et de 30 mm au maximum.