Méthode de calcul

Bruno Caillard

Voici un extrait gratuit du guide de construction :

Vous allez vite vous rendre compte que tous les paramètres sont interdépendants. Et il n’existe pas UNE solution mais plusieurs. De plus, il faudra composer avec les sections de solives et de poutres disponibles sur le marché. En final, c’est une affaire de compromis et vous aurez probablement à refaire plusieurs boucles de calculs pour trouver VOTRE solution idéale. Pour déterminer les dimensions des pièces de structure, il existe plusieurs méthodes mais nous vous proposons celle-ci :
1- Dans un premier temps, déterminez la configuration que vous avez (une ou plusieurs rangées, orientation du platelage), voir cet article.
2- puis faites un schéma à main levée reprenant les dimensions générales de votre future terrasse, indiquez les rangées de poutres porteuses.
3. Calculez la section des solives (voir cet article), les sections de solives sont-elles raisonnables ? Non ? elles sont trop grandes alors il faut plus de rangées de poutres porteuses. Retournez en 2.
4. Vous connaissez maintenant la portée Ps des solives et la portée Pp des poutres porteuses (portée désirée mais encore à confirmer). Repérez tous les quadrilatères formés entre 4 points d’appuis. (voir la partie « Repérage des quadrilatères »).
5. Déterminez les charges supportées pour chaque quadrilatère (voir la partie « Calcul des charges Cq sur les quadrilatères ») et notez-les sur votre plan.
6. Déterminez les charges Cp supportées par les poutres porteuses (voir la partie « Calcul des charges Cp sur les poutres porteuses »). Retenez le pire cas, c’est-à-dire la charge la plus importante, notée Cp.
7. Ensuite deux approches sont possibles :

  • soit vous voulez imposer une section de poutre porteuse, tout simplement parce que vous avez ces poutres à disposition, auquel cas on calcule la portée Pp maximum que ces poutres peuvent atteindre (voir la partie « Calcul de la portée Pp d’une poutre porteuse »). Pour le calcul, on utilise la charge Cp trouvée à l’étape précédente. Puis on vérifie que la portée calculée correspond à la portée imposée sur le plan. Si cela n’est pas le cas, il faut revoir le plan, ajouter un point d’appui intermédiaire par exemple, retournez à l’étape 2.
  • soit vous voulez atteindre une certaine portée, parce que le dessin de votre terrasse l’impose, auquel cas il faut déterminer la section de la poutre porteuse (voir la partie « Calcul de la section d’une poutre porteuse »). Si cette section est trop importante, il faut réduire la charge supportée c’est-à-dire réduire le quadrilatère, retournez à l’étape 2. 8. Vous connaissez maintenant les caractéristiques du solivage et des poutres porteuses. Vous pouvez réaliser un plan détaillé.

Repérage des quadrilatères

Le repérage des quadrilatères permet de déterminer les surfaces étant indépendantes l’une de l’autre vis-à-vis des reprises de charge. Les quadrilatères sont les surfaces rectangulaires délimitées par quatre points d’appui. Une poutre porteuse sur deux plots béton représente deux points d’appui, la poutre muralière faisant face à une poutre porteuse représente deux points d’appui. Les portes à faux du solivage sont ignorés.

Un quadrilatère possède les dimensions correspondantes à la portée Ps des solives et la portée Pp des poutres porteuses.


6 points d’appui et 2 quadrilatères
4 points d’appui et 1 quadrilatère Q1


Calcul des charges Cq sur les quadrilatères

On considère que chaque quadrilatère aura à supporter au maximum une charge répartie Cr de 250 kg/m². C’est-à-dire que vous pouvez imaginer un poids de 250 kg tous les m² sur votre terrasse. Bien sûr, cette valeur ne sera jamais atteinte dans la majorité des cas de figure. Mais imaginez que vous receviez une équipe de joyeux rugbymens pour fêter la 3ème mi-temps, il est probable que vous serez dans ce cas de figure.

La charge Cq est :

Cq = Cr . Pp . Ps avec Pp * Ps= surface du quadrilatère

La charge doit être calculée pour tous les quadrilatères, chacun pouvant avoir une surface différente de son voisin. Pour les calculs suivants, on retient la charge Cq la plus grande.

Calcul des charges Cp sur les poutres porteuses

Pour déterminer les caractéristiques des poutres porteuses, nous devons déterminer la charge que devra supporter ces poutres.

De part et d’autre de chaque quadrilatère, la charge Cq est répartie sur les poutres (po[...]

...Il y a une suite !

Pour lire la suite de l'article, devenez Membre

  • Ainsi vous découvrirez :
  • Repérage des quadrilatères
  • Calcul des charges Cq sur les quadrilatères
  • Calcul des charges Cp sur les poutres porteuses
  • Calcul de la portée Pp d’une poutre porteuse
  • Calcul de la section d’une poutre porteuse
  • Section de la muralière
  • Abaques
  • Et de nombreuses illustrations haute-définition :
  • 6 points d’appui et 2 quadrilatères
  • 4 points d’appui et 1 quadrilatère Q1
  • Portée des poutres porteuses en fonction de la charge Cp et de leur section, pour les bois SOUPLES
  • Portée des poutres porteuses en fonction de la charge Cp et de leur section, pour les bois RIGIDES
  • Portée des poutres porteuses en fonction de la charge Cp et de leur section, pour les bois TRES RIGIDES
  • Répartition des charges


  • mais aussi le téléchargement du guide de construction COMPLET au format PDF, les vidéos de formations exclusives, les outils de calculs, les composants SKETCHUP, etc. etc.

Je deviens MEMBRE

Grand Guide 2017

Je construis ma terrasse dans les règles de l’art, en toute sérénité.

Le Guide à télécharger (ou en version papier), 330 pages A4 couleur

Espace Membre réservé

Outils de calcul de structure

Vidéos tutos HD exclusives

Bibliothèque de composants SKETCHUP spécial Terrasse Bois, etc.

Forums privés, l'auteur vous répond en direct


Plus d'infos


Voir et comparer toutes nos offres