Poster un message

En réponse à :

Bandes bitumeuses et cales (sur solives en Pin autoclave cl4)

Wishaupt

Bonjour Bruno, En faisant appel au bon sens, je ne questionne sur la nécessité absolue des bandes bitumeuses. En effet, on (les commerçants) met souvent en avant l’absorption phonique... J’ai par ailleurs bien compris l’intérêt majeur et évident d’un calage minutieux entre bois/bois et entre bois/béton, l’idée étant d’éviter au maximum la stagnation d’eau et de favoriser la circulation de l’air. Mais du coup, avec les cales, les lames ne sont plus directement "en contact" avec les solives (ou le lambourdage) mais surélevées à chaque fois de quelques millimètres. De ce fait, il n’y a plus vraiment de phénomène de résilience phonique... ou bien ? Reste l’argument de la protection ponctuelle aux eaux de pluie... mais là aussi, avec des espaces partout et la circulation de l’air, est-ce toujours vraiment une nécessité ? Ou juste une sécurité pour les bricoleurs les moins rigoureux ? (Question posée après lecture complète du DTU 51.4, et sauf erreur de ma part, les bandes bitumeuses n’y sont pas visées) Merci beaucoup pour vos lumières
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?