Poster un message

En réponse à :

Solidité d’une ossature sur pilotis

FIBAQUE Fabrice

Bonjour, merci de votre conseil. Je vous envoie cette animation sketchup, merci de ne considérer que le solivage de pin, à ce jour le projet de pergolas est en réflexion, et ni les lambourdes et le caillebotis n’y est posé. Veuillez excuser ma novicité dans la matière, je viens de débuter. Un charpentier de métier m’a mis en place cette ossature en pin sur pilotis de 220mm*70mm. dimension de la structure 6.60m par 4 mètres. Lui faisant plutôt confiance, mais...... 3 poteaux moisés d’environ 1m50 de haut assurent la pose à environ 3.5 m du mur porteur sur lequel 1 grande poutre y est fixée. De cette poutre murale, 7 solives 220mm/70mm y sont fixées perpendiculairement par des sabots, soit espacés d’1 mètre. Elle seront en attente de recevoir des lambourdes en mukulungu de 50mm/75mm avec entraxe tous les 50cm. Le caillebotis sera du CUMARU. Ma grande crainte est que 3 des solives sont fixées sur les poteaux moisés. Celles en extrémité et celle du centre. En extrémité de ces 3 solives, une autre grande poutre de 220mm/70mm y est fixées par des grandes vis de charpente, et du coup les 4 autres solives de 4 mètres y sont fixées par des sabots, donc ma grande crainte est que ces 4 solives n’ont aucun appui sur cette portée de 4 mètres. De plus cette terrasse va recevoir une pergolas allégée seulement 3 poteaux , afin d’y fixer un store velum sur la longueur. Voilà pour les informations, en espèrant que cela soit à peut près clair. Cordialement, Fabrice FIBAQUE
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexion