Conseils de mise en oeuvre

Bruno Caillard


Pose sur dalle carrelée

Ce chapitre donne des informations spécifiques à la mise en œuvre sur dalle maçonnée. Le lecteur devra également se reporter aux conseils génériques de mise en œuvre applicables à tous types de terrasse (voir Part. 4 : Mise en oeuvre et équipements).

(Source : Architecture du Bois, www.architecturedubois.fr)

Quel support, terre, béton ?


Pose sur sol naturel
on déroule un film géotextile

Les plots PVC peuvent être posés sur n’importe quel support du moment qu’il est stable. Évidemment, une dalle en béton ou carrelée est idéale mais on peut poser également sur la terre si le sol est stable et compacte. Dans ce dernier cas, il faut interposer un film géotextile qui empêche la repousse des végétaux indésirables et limite le reflux d’eau boueuse sur la structure bois.
Sur gazon, il est préférable de le supprimer au désherbant avant de commencer la pose. On ne sera ainsi pas gêné pour mettre les plots bien à plat.
La pose est également possible sur gravier si celui-ci est bien plan, sans possibilité de glissement.
Sur sable, la pose est plus risquée car un lit de sable n’est pas toujours bien stabilisé. Nous le déconseillons à moins de passer le rouleau compresseur.

Quelle(s) taille(s) de plot PVC ?


Vérification rapide de la hauteur
Pour une vérification rapide de la hauteur, une règle de maçon, un niveau à bulle, une chute de lambourde, un plot PVC.

Il faut mesurer les hauteurs min et max entre le niveau fini de la future terrasse – par exemple le seuil d’une porte – et le sol naturel. Aidez-vous pour cela d’un niveau à bulle et d’une règle de maçon, ou d’un niveau laser. Déduisez de ces hauteurs l’épaisseur des lames et la hauteur d’une lambourde, vous obtenez les tailles min et max du plot à choisir. Vous aurez probablement plusieurs tailles de plots à acheter pour couvrir tous vos besoins.

Lambourde ou solive ?


Hauteur insuffisant
On peut creuser ponctuellement sous un plot si la hauteur n’est pas suffisante

Le terme « lambourde » est généralement employé pour une pose sur dalle, quand la lambourde est posée à plat sur un support rigide et qu’elle n’a qu’un rôle d’accrochage des fixations des lames. Le terme « solive » est employé lorsque la pièce a aussi un rôle structurel, si elle va supporter et travailler selon une charge. C’est le cas de la pose sur plot. Mais on peut être amené à acheter des lambourdes qui seront utilisées comme des solives.
Pour augmenter la portée de la solive (ou lambourde), et donc diminuer le nombre de plots, on dispose la solive avec le grand côté à la verticale. La solive est ainsi plus résistante, moins souple. Mais on peut aussi mettre la solive à l’horizontale, si on est un peu juste en hauteur disponible. On gagne ainsi quelques précieux centimètres. Mais dans ce dernier cas, il faudra rapprocher les plots. Les abaques et les calculatrices en ligne permettent de déterminer les portées selon les cas de figure.

Chronologie des étapes

Pré perçage des lambourdes
  • Vérifier la hauteur entre le niveau fini de la future terrasse et le sol naturel. Cette hauteur correspond au minimum à : épaisseur des lames de terrasse + hauteur des lambourdes + hauteur min. du plot PVC. Au besoin, décaisser pour obtenir une hauteur suffisante.
  • Sur sol naturel, poser un film géotextile.
  • Disposer rapidement les plots PVC sans chercher une grande précision.
  • Pré percer les lambourdes selon l’écartement des plots.
  • Poser les lambourdes et fixer-les sur les plots avec des vis à bois D6. A ce stade, il est possible que certains plots ne touchent pas le sol, à cause des défauts de rectitude des lambourdes. Au besoin, poser des objets lourds, tels que des parpaings en béton, pour asseoir la structure.
  • Effectuer une première mise à niveau grossière en vissant/ dévissant les platines des plots PVC.
  • Fixer des entretoises pour ajuster l’écartement entre les lambourdes et améliorer la cohésion de la structure.
  • Fixer les lambourdes d’extrémité. A ce stade, il est possible que les défauts de rectitude des lambourdes soient compensés par les entretoises et les lambourdes d’extrémité.
  • Ajuster finement la hauteur des plots PVC.
  • Fixer les lames de terrasse.
  • Poser les bandeaux de finition.
contrôle de la structure
L’horizontalité, ainsi que l’alignement des lambourdes, doivent être soigneusement contrôlés

La lambourde d’extrémité

Fixation d’une lambourde d’extrémité
Il s’agit de la lambourde fixée aux extrémités des lambourdes, perpendiculairement. Elle est indispensable. Elle permet de solidifier la structure et d’ajuster les lambourdes au même niveau. Elle sert d’ancrage au bandeau de finition. Elle est faite avec une lambourde normale. Pour la fixer, on utilise des vis à bois à tête fraisée, de diamètre D6.

Les entretoises


Entretoises
Des entretoises disposées à espaces réguliers, en alternance

Les entretoises permettent d’ajuster l’écartement entre les lambourdes et augmentent la cohésion d’ensemble de la structure. Bien souvent, elles autorisent le redressement de lambourdes un peu gauchies.
Le nombre et l’écartement des entretoises dépendent de la rectitude des lambourdes. Si les lambourdes sont fortement gauchies, on mettra plus d’entretoises. En général, une entretoise tous les 2m est un bon compromis.
On découpe les entretoises à la taille précise correspondant à l’écartement entre deux lambourdes, si possible à partir de chutes de lambourdes.
On dispose les entretoises en alternance, sans les aligner avec la rangée précédente

Autres renforts

Renfort d’aboutage
On profite des chutes de lambourdes pour augmenter la solidité de certains assemblages. Par exemple aux aboutages, ce qui permet d’aligner deux lambourdes récalcitrantes.

Liaison avec une construction existante

La terrasse peut être réalisée à 100% avec des plots, désolidarisée de toute construction. Il n’y a pas besoin de réaliser de fixations à un bâtiment existant.

Eviter les noeuds
Les lambourdes avec de gros nœuds doivent être écartées. Découpez la partie avec le nœud et utilisez les deux extrémités
Ce plot supporte à la fois la lambourde et l’entretoise
Alignement de l’entretoise sur les lambourdes
On utilise des serre-joints à mors longs pour aligner l’entretoise sur les deux lambourdes

Le positionnement des plots contre un obstacle

Si les lambourdes sont perpendiculaires à l’obstacle, c’est facile, il suffit de prolonger jusqu’au bord de l’obstacle, les lambourdes en porte-à-faux sur les plots.
Si les lambourdes sont parallèles à l’obstacle, c’est le cas délicat car l’axe des plots se trouve à une quinzaine de cm de l’obstacle. La technique consiste à fixer perpendiculairement des bouts de lambourdes DESSOUS reliant les 2 dernières lignes de lambourdes DESSUS. Les lambourdes DESSOUS forment le porte-à-faux et supportent une dernière lambourde DESSUS. Les lambourdes DESSOUS reposent sur les 2 dernières lignes de plots. Les 3 dernières lignes de lambourdes DESSUS reposent sur les lambourdes DESSOUS.

La disposition quand les lambourdes sont parallèles à l’obstacle
1 : Mur 2 : Platelage 3 : Dernière lambourde 4 : Lambourde DESSUS 5 : Lambourde DESSOUS 6 : Extrémité contre le mur 7 : Plot plastique 8 : Film géotextile

Grand Guide 2020

Je construis ma terrasse dans les règles de l’art, en toute sérénité.

Téléchargement

Le Guide à télécharger (ou en version papier), 330 pages A4 couleur

Espace Membre réservé

Vidéos, outils, forums privés

Outils de calcul

Pour déterminer les dimensions des pièces de votre structure


Vidéos tutos

Vidéos exclusives en HD, réservées aux membres

Composants SKETCHUP

Bibliothèque de composants SKETCHUP spécial Terrasse Bois, etc.

Assistance

Forums privés, l’auteur vous répond en direct


Plus d'infos


Voir et comparer toutes nos offres