Poster un message

En réponse à :

Jonction entre structures maçonnerie et bois

Bruno Caillard

Bonjour Antoine 1) Ce qui est important est que les fondations des pilotis travaillent à peu près pareil que la maçonnerie existante. Si cette maçonnerie est "hors-gel" et qu’elle est posée sur un terrain stabilisé, alors vous ferez de même pour les plots béton des pilotis et il n’y aura aucun problème. D’autre part, le bois est un matériau souple, qui peut s’adapter à des contraintes et des mouvements relativement important. 2) Les impacts visuels d’un éventuel mouvement en devraient pas être perceptibles. 3) je pense que vous voulez parler de cette séparation visuelle par une lame perpendiculaire ? Si c’est pour palier au effet d’un mouvement, alors comme je l’ai dit, c’est inutile. Cela ne sera pas perceptible. Mais si votre maçonnerie bouge déjà beaucoup actuellement, alors vous pouvez faire cela. Mais cela pourrait ne pas régler tous les problèmes de déformations.
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexion